header1
header11
header12
header13
header14
header15
header2
header3
header4
header5
header6
header7
header8
header9

 

Les érables sont des arbres très prolifiques.  Leurs graines sont des samares, caractéristiques de cette espèce : les "ailes" attachées à la graine aident à la dissémination.

Des caractéristiques très aléatoires :

Il existe des dizaines de sous-espèces d'érables, et chez les érables du Japon, celle la plus utilisées par les amateurs de bonsaï, pas loin de 3 000 cultivars ou variétés. Celles-ci sont en général reproduites par greffe pour conserver leurs caractéristiques propres car les semis  la plupart du temps à des formes qui correspondent à l'une des variétés "parentes". Si des caractéristiques telles que le panachage des couleurs ou la forme des feuilles sont présentes sur un semis, la chance de survie de ces plantes excède rarement une saison.

 

Malgré tout, l'Acer palmatum étant un des arbres les plus mutagènes, la possibilité d'obtenir des plantes aux caractéristiques originales n'est pas exclue, surtout si plusieurs cultivars se trouvent dans le même environnement. La photo ci-contre par exemple (Fig. 1) est un plant issu de graines récoltées sur un Acer palmatum Dissectum Atropurpureum.

Quand récolter ?

La meilleure période est en général un peu avant la chute des feuilles, en tout cas avant que les samares brunissent totalement, quand les "ailes" sont marron mais la graine elle-même encore un peu verte. Sous notre climat donc, environ de la mi-septembre à la fin octobre.

Préparation :

Une fois les graines récoltées, les laisser sécher un peu, environ une semaine.

L'étape suivante, indispensable comme pour la plupart des feuillus, est la stratification : dans la nature, des alternances de gel léger, ou de froid relatif, et de réchauffement initient des processus chimiques qui vont permettre à la graine de sortir de la période de dormance et de germer.

Stratification :

Dans un mélange composé de 3/4 de sable et 1/4 de tourbe, ajouter une cuiller de charbon de bois en poudre ou de charbon actif. Humidifier sans que le mélange ressuie. Mélanger les graines, placer dans un sac congélation, puis mettre au réfrigérateur : une température de 3° à 5 ° est idéale. Vérifier régulièrement que le mélange ne sèche pas.

Sermis :

Certaines graines peuvent germer très tôt, parfois dès le mois de janvier : quand la racine apparait, planter dans un pot de semis et garder au frais, puis habituer progressivement les plantules à l'extérieur.